تقييم الموضوع :
  • 0 أصوات - بمعدل 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

كتاب insectes aquatique

#1
insectes aquatique 

[صورة مرفقة: Untitled.png]

Connaissance et étude des insectes aquatiques offrent un intérêt économique

qui n'est pas moindre que celui offert par les formes terrestres :
pêche, pisciculture, limnologie théorique et appliquée non moins qu'hygiène
publique et médecine ont constamment à s'occuper de ces animaux
qui, par ailleurs, par l'infinie variété de leurs formes comme de leurs
moeurs, retiennent l'attention aussi bien du systématicien que du biologiste,
et même du simple curieux des choses de la nature.
Nous ne nous proposons pas ici de procéder à une étude même élémentaire
des insectes aquatiques, non plus de présenter en tableaux
sypnotiques les éléments de détermination des insectes de nos eaux
douces. En effet, étant donné le nombre des insectes, et la nécessité de
pousser de tels tableaux au moins jusqu'aux coupes génériques, ceci
déborderait à tous points de vue le cadre du Bulletin.
Nous nous bornerons donc à fournir au lecteur, un aperçu des formes
aquatiques du groupe des insectes, de leurs caractéristiques et particularités
morphologiques et biologiques, bien souvent fort curieuses, en
indiquant par la même occasion, la place que les insectes aquatiques
occupent dans le cadre de l'entomologie française et les plus importants
des ouvrages et publications en langue française pouvant aider à leur
identification précise. A ce dernier point de vue, signalons tout de suite
qu'il n'existe qu'un seul ouvrage — d'ailleurs inachevé et épuisé et non
réédité — traitant de l'ensemble des insectes aquatiques d'Europe, c'est
le Tome I du traité bien connu « Les Larves et Nymphes des Insectes
aquatiques d'Europe » publié sous la direction de l'entomologiste belge
ROUSSEAU.
Cet ouvrage, ne concernant il est vrai, que les premiers états, intéresse
les insectes paurométaboles (Hémiptères), hémimétaboles (Odonates, Plécoptères,
Ephéméroptères), une partie des métaboles (Mégaloptères et
Planipennes), c'est-à-dire une fraction déjà très importante des insectes
aquatiques. Restent, sans parler des Coléoptères, souvent mal connus
à l'état larvaire ou nymphal, le groupe immense des Diptères et les
quelques Lépidoptères et Hyménoptères aquatiques. On trouvera seu-
(1) Pour les lecteurs peu familiarisés avec l'entomologie, nous rappelons que les
termes " paurométabole " et " hémimétabole " s'emploient pour les insectes à
métamorphoses faibles ou incomplètes, par opposition au terme " m é t a b o l e " qu'on
emploie pour les insectes à métamorphoses complètes.

Télécharger Ici 
لا يمكنك مشاهدة هذا الرابط حتى تقوم ب : التسجيل أو الدخول
 اتمنى أن ينال الموضوع إعجابكم، أنا في إنتظار ردودكم
شكرا
الرد


التنقل السريع :


مستخدمين يتصفحوا هذا الموضوع: 1 ضيف